Marcel Bouteron sous un portrait de Balzac © Institut de FranceMarcel BOUTERON  (1877-1962).

En fonction comme conservateur de 1934 à 1940.

Archiviste-paléographe en 1905 à l’issue de sa scolarité à l’École des chartes, il entra à la bibliothèque comme attaché alors que le conservateur était Alfred Rébelliau, puis fut nommé bibliothécaire en 1913, et conservateur en 1934.

Il assura aussi, de 1921 à 1952, la conservation de la collection Spoelberch de Lovenjoul à Chantilly.

Historien de la littérature, il est l’auteur de nombreuses études sur le romantisme français. Il reçut en 1932 le prix Vitet de l’Académie française pour son édition des œuvres d’Honoré de Balzac. Il fut élu en 1940 à l’Académie des sciences morales et politiques.

Nommé en 1941 inspecteur général des bibliothèques, il fut l’un des principaux artisans de la mise en place d’une organisation très attendue par la profession.

À la création de la Direction des bibliothèques de France et de la lecture publique décidée par le Gouvernement provisoire (décret du 18 août 1945), il en fut jusqu’en avril 1946 le premier directeur.